• "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    A l’heure du journal dans la boîte aux lettres, la neige n’avait pas encore fait son apparition. Rien n’indiquait, en cet instant, que les larmes blanches ne tarderaient pas à former un soyeux cortège, si ce n’est que nous savions qu’elle finirait par tomber. On peut dire ce qu’on veut, mais les services de la Météorologie nationale ont sacrément fait des progrès en matière de prévisions. Ce jeudi 1er mars, tout s’est déroulé à la seconde près.

    Bien calé dans le fauteuil, devant l’écran du téléviseur, on ne pouvait donc  qu’être surpris de voir tant d’automobilistes piégés sur le ruban de bitume enfoui sous son drap blanc. Même si nous n’oublions pas  que l’on ne prend pas toujours ce risque pour s’en venir simplement admirer le paysage ! Reconnaissons le cependant ! Tout à la gloire d’avoir vu nos champions briller sur les pentes glacées de Peyongchang en Corée du Sud, nous sommes, au volant, les rois des manchots quand la plaine se donne des allures de banquise.

    Puisque n’ayant pas l’ardente nécessité d’affronter ce nouveau caprice du temps, ces prévisions auraient pu nous inciter à sortir de la bibliothèque L’Esprit des lois de Montesquieu. Pour nous rafraîchir la mémoire à la lumière de sa théorie des climats, théorie selon laquelle « ce sont les différents besoins dans les différents climats, qui ont formé les différentes manières de vivre ; et les différentes manières de vivre ont formé les diverses sortes de lois ». Nous grelottons, mais des milliers de gens fuient la sécheresse à travers le monde. Ils viennent se confronter à d’autres manières de vivre.  Mais, si tout laisse à penser qu’à l’heure d’un changement climatique, dont on a fini par admettre le bien fondé, un esprit aussi fortement éclairé ne serait pas sans réévaluer sa théorie, nous n’avions pas, ce jeudi  matin, l’envie de nous creuser la tête.

    Dès les premiers flocons, qui, comme annoncé, ont commencé à virevolter dans l’air en milieu de matinée, nous nous sommes, au contraire, laissés aller au vent de la nostalgie. En page Une du journal, on nous annonçait, parmi tant d’autres, une « bouleversante » nouvelle : Adamo, le Sicilien, venait de décider de prendre la nationalité belge. Avouez le ! Il y avait là matière à un retour sur soi. Adamo, l’incontournable voix éraillée des pistes de danse ! Avec lui, slow rime avec snow. Curieux télescopage ! Du moins pour celles et ceux qui, comme nous, ont conservé en mémoire  son « Tombe la neige », un tub de nos belles années. La neige aura fondu avant que ne tombe la pluie, mais cette complainte tourne encore en  boucle, tel un manège. Le sortilège en moins !

    Nous le savions, là encore, que cette neige ne tiendrait pas au-delà de la fin de soirée et qu’il ne faudrait pas prolonger la sieste plus qu’il ne le faut. Il ne neige pas ici chaque année. Les occasions de découvrir le hameau dans son aspect village de montagne se font rares. Avant que la pluie ne fasse son grand retour, il convenait de s’en imprégner. Laissons les photos parler d’elles-mêmes de cette froide beauté !

     

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

     

    "Tombe la neige"

     

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

     

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

     

    "Tombe la neige"

     

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"

    "Tombe la neige"


  • Commentaires

    1
    les sudistes
    Vendredi 2 Mars à 21:53

    merci pour ces magnifiques photos, que de regrets d'être  loin et de ne pouvoir profiter de si beaux et rares paysages, Kermouster sous un ciel gris sous la pluie sous le soleil ............happy

    2
    claudie
    Dimanche 4 Mars à 17:32

    D'accord avec les sudistes ! Merci pour ces belles photos de Kermouster sous la neige, d'autant plus précieuses que  l'instant fut éphémère. Quel dommage de voir ça de loin, alors que j'aurais tant aimé la descente à skis à l'île à bois !

    Claudie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :