• Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Comme prévu, Carmen a fait entendre de la voix tout au long de la nuit de la Saint Sylvestre et jusqu’en fin d’après-midi de ce premier jour de l’an. Un vent force 9 qui a, cette fois, eu raison du grand sapin de Noël. C’était à craindre ! Un vent frais, parfois chargé de pluie et de grêle, un vent à décorner les boeufs, mais qui n’aura pas réussi à décourager des Kermoustériens et amis, nos « hirondelles de mer », de faire trempette dans une eau à 9 degrés.

    Au tout début d’après-midi, l’affaire semblait mal engagée. Compte tenu des conditions climatiques, il y avait peu de chances que l’on puisse assister cette année au passage des « hirondelles de mer ». Ce lundi, même les bernaches cravant étaient restées bien à l’abri.

     Les grèves de l’île à Bois forment un site privilégié pour les oiseaux migrateurs. Les « hirondelles de mer » ont l’habitude de s’y poser en groupe au lendemain de la nuit de la Saint-Sylvestre. Toujours en petit nombre. Rien à voir avec ces grands rassemblements auxquels la presse s’empresse, ici et là, de faire référence.

    Sur les coups de 16 h, deux heures avant le plein, ces hirondelles du premier jour de l’année  ont donc fait preuve de « bravitude », profitant il est vrai d’une légère accalmie, le soleil daignant même, par intermittence, montrer le bout de son nez. Pas la moindre vague, juste quelques risées sur ce plan d'eau protégé des humeurs océanes. Certains spectateurs admiratifs bouillonnaient en leur intérieur. Ils auraient tant aimé pouvoir être de la partie, mais  la forme n’étant pas au rendez-vous, mieux valait se contenter de partager le vin chaud « cannellisé » préparé pour cette circonstance. L’occasion est ainsi faite de pouvoir se souhaiter collectivement une bonne et heureuse année.

    Nous le savons. Le rituel des vœux est, en quelque sorte, une séance de catharsis. Elle nous permet d’exorciser nos angoisses, de renforcer notre envie de donner au temps qui passe encore plus de consistance. Un temps qui passe de plus en plus vite. Un temps qui ne semble ne faire rien à l’affaire car malheureusement, telle la marée coefficient 110, de tristes réalités reviennent au galop.

    Bien au chaud, le dos calé dans un fauteuil, il faisait bon, ce lundi soir, se replonger dans ses années de jeunesse en regardant, sur Arte, le fabuleux West Side Story. Fabuleux car ce film n’a pas pris une ride, plus d’un demi siècle après sa sortie. Nous avons tous enfouie en nous une part de Roméo et de Juliette. Léonard Bernstein, pour la musique, Jérôme Robbins, pour la chorégraphie, et Robert Wise pour la réalisation ont, de notre point de vue, commis là un chef d’œuvre. Au-delà de la romance, il s’agissait pour eux de dénoncer les maux de notre société : le racisme, le communautarisme exacerbé, l’intolérance, la haine que génère la peur de l’autre. Les voitures brûlées de Strasbourg, le passage à tabac de policiers à Champigny-sur-Marne, le nouveau règlement de compte dans le quartier nord de Marseille, les exemples d’une société mal dans sa peau n’ont pas manqué en ces premières heures de l’année. N’oublions pas non plus les vœux menaçants de Kim Jong Un, ce gros bébé joufflu qui dirige la Corée du Nord, prêt à mettre le feu à toute la planète.

     Les années se suivent sans qu’on ait l’impression que la raison puisse l’emporter. Alors s’il est un vœu qu’il nous faut émettre c’est que ce monde puisse recouvrer une bonne santé mentale.

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

     

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

     

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps

    Nouvel An à l’épreuve (par 9) du temps


  • Commentaires

    1
    claudie
    Jeudi 4 Janvier à 09:09

    Ben côté santé mentale, ça a l'air plutôt mal parti ! Quand on voit de respectables sexagénaires se plonger ainsi dans l'eau glacée pour un verre de vin chaud, on peut avoir des doutes sur la marche du monde en 2018 !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :