• Les candidats à Kermouster les 20 et 22 mars

     Le compte à rebours a sonné. La « bataille » électorale est bel et bien enclenchée. Depuis plusieurs jours, les deux listes qui se disputent la mairie de Lézardrieux n’ont de cesse d’alimenter leur blog respectif (voir ci-dessous), mais les différents journaux qui suivent l’actualité locale ont pris le relais et fait état des grandes lignes des programmes. Il est à noter, mais nous n’en dirons pas plus sur ce sujet pour maintenir la ligne de neutralité que nous nous sommes imposée, que les uns comme les autres « tirent » sur « la corde sensible » de Kermouster. Même si le nombre de votants a diminué sur le secteur de l’ancien bureau de vote, le hameau pèsera sans nul doute sur le résultat final. C’est donc de « bonne guerre », mais, répétons le, il ne suffit pas de gagner la bataille. Il en va ainsi à tous les échelons de l’action politique. Au lendemain de l’élection, il faudra passer de la parole aux actes. Il y a des intentions, il faudra des réalisations. Ceci, dans un cadre budgétaire que l’on sait  rétréci du fait d’un environnement économique dégradé. A ce titre, aucun des candidats, plus précisément les deux têtes de liste, ne peuvent dénoncer la gestion précédente puisqu’ils ont tous les deux, en tant que colistiers derrière Joseph Le Biller, approuvé, votes à l’appui, les décisions prises par le maire sortant. Tout dernièrement, c’est le budget primitif qui a été voté…à l’unanimité. Donc, « du passé faisons table rase » et laissons l’électeur bâtir son vote au travers des deux programmes et à l’occasion des réunions publiques qui vont se tenir prochainement, dont deux à Kermouster. Pour la liste menée par Anne Yvonne Le Coq, ce sera  le jeudi 20 mars, à 19 h.  Pour celle de Marcel Turuban, le samedi 22 mars à 10 h 30.

    Pour consulter le blog de la liste menée par Anne Yvonne Le Coq, « Agir ensemble pour l’avenir de Lézardrieux », cliquez sur : 

     

    http://ensemblelezard.canalblog.com/

     

    Pour celui de l’équipe de Marcel Turuban ; « Un nouveau souffle pour Lézardrieux », cliquez sur : 

     http://www.lezardrieux-nouveausouffle.fr


  • Commentaires

    1
    JR
    Jeudi 13 Mars 2014 à 13:31

    Pourquoi certains conseillers sortants critiquent le budget qu ils ont eux meme voté il y a quelques jours ! " Faites ce que je dis mais ne dites surtout pas ce que je fais "  !! c est l impression que donne certains candidats  

    2
    PG
    Lundi 17 Mars 2014 à 13:09

    Merci pour ce blog interessant et agréable à lire. Ma remarque concerne, cher Monsieur, votre souci de neutralité qui renvoie dos à dos les deux listes ainsi que la remarque précédente de JR qui fait réfléchir... et comme j'ai pas les réponses, je me permets de vous les soumettre.

     

    Pourquoi mettre le vote du budget 2014 à 3 semaines d'une échéance electorale, cela ne pouvait pas attendre quelques jours ?

    Qui a en charge le budget dans l'équipe en place ?

    Pourquoi le maire a laissé passer un tel ordre du jour ?

    Quelle autre commune de la presqu'ile a voté son budget pour 2014 avant les élections ?

    Quelle commune de la presqu'ile a plus d'une liste qui se présente ?

    Lorsqu'il y a liste unique, le vote du budget avant l'échéance électorale "peut" se comprendre, l'action municipale se projetant dans une continuité, mais lorsqu'il y a plusieurs listes, quel message est envoyé aux électeurs ?

     

     

     

     

     

    3
    Lundi 17 Mars 2014 à 17:53

    Pour ce qui est de la Presqu’île, sauf erreur de ma part, Lézardrieux sera la seule à devoir trancher entre deux listes. Est-ce un mal ? A priori, cela laisse penser qu’il s’y trouve encore suffisamment de citoyens pour s’impliquer dans la vie communale. Qui peut s’en plaindre ?

    Pour répondre  à la question de P G concernant le vote du budget primitif avant les élections, nous avons frappé à la bonne porte pour ce faire : l’Association des Maires de France. Voici ce qu'elle en dit :

    « Le budget primitif d’une commune doit être voté habituellement avant le 15 avril et, l’année du renouvellement des conseils municipaux, avant le 30 avril. Il convient de vérifier si ce budget a ou non été voté par la précédente équipe municipale.

    S’il a été voté avant le 31 janvier, (ce qui n'est pas le cas) il l’a été à partir d’éléments fiscaux estimés (bases d’imposition et allocations compensatrices) : il convient donc de voter, avant le 30 avril, les taux définitifs des quatre taxes (ou des trois taxes, si la commune appartient à un groupement levant la fiscalité professionnelle unique), d’inscrire le montant des allocations compensatrices notifiées et d’ajuster le budget en conséquence.

    S’il a été voté entre le 1er février et la date des élections (comme c'est le cas à Lézardrieux) , les taux d’imposition ont très probablement été votés à partir des informations figurant sur l’état de notification des bases fiscales, couramment dénommé « 1259 MI ».

    Exceptionnellement, dans le cas où ces taux (ou certaines dépenses ou recettes) ne conviendraient pas à la nouvelle équipe municipale, il est possible de procéder aux ajustements souhaités, tout en respectant l’équilibre du budget.

    Si le budget n’a pas été voté avant les élections, il doit l’être avant le 30 avril 2014, avec la fixation des taux des taxes.

    Le budget primitif (BP) doit être transmis au (sous-) préfet dans les 15 jours suivant la date limite de vote. Attention, à la lecture stricte de l’article 1639 A du CGI, il semble que les collectivités ne disposent pas du délai de 15 jours pour notifier au préfet le vote du budget les années de renouvellement des conseils municipaux. Ainsi, il semble que la notification du vote doive intervenir, pour 2014, avant le ,30 avril, et non le 15 mai. »

    La nouvelle équipe municipale qui sortira des urnes aura donc toute latitude "pour ajuster le tir" si elle l'estime nécessaire  Mais attention aux délais!...Au lendemain de la "victoire", il lui faudra très vite se retrousser les manches" et "rentrer dans le dur".

     

     

    4
    PG
    Lundi 17 Mars 2014 à 20:27

    Merci pour votre réponse, On tire avant et on ajuste après... pourquoi pas

    Mais étrange coincidence quand meme que de voir la seule commune de la presqu'ile à présenter deux listes, etre aussi  la seule commune à avoir voté son budget juste avant les élections... Mais je me fais surement des idées à voir de la stratégie là ou il n'y en a probablement pas...

    5
    Lundi 17 Mars 2014 à 22:54

    Vous auriez certainement souhaité que j'écrive que ce budget primitif a été voté "à la hâte" par l'actuelle municipalité à la demande de la 1ère adjointe qui brigue le poste de premier magistrat. C'est tout à fait dans l'ordre du "plausible", mais alors pourquoi son challenger, toujours membre de cette majorité municipale pour ces quelques jours,  n'est-il pas intervenu pour demander voire exiger que l'on attende le verdict des urnes pour établir ce budget primitif. La question mérite de lui être posée..

    6
    PG
    Lundi 17 Mars 2014 à 23:45

    Si une question merite d'etre posée, c'est pourquoi cette precipitation budgetaire qui était urgente au point de ne pouvoir attendre 3 semaines que les electeurs se positionnent sur l'une ou l'autre des listes. Imposer cette décision budgetaire à la veille d'une consultation veut dire qu'on se moque purement et simplement de l'avis de ceux ou celles qui se porteront sur l'autre liste. Pas tres démocratique tout ca, vous ne trouvez pas ?

     

    7
    Mardi 18 Mars 2014 à 06:36

    C'est votre point de vue. Pourquoi n'interpelleriez vous pas, vous-même,  les deux candidats au poste de maire puisqu'ils ont tous les deux voté ce budget primitif? Mais rassurez-vous! Je ne serai pas sans le faire à l'occasion des réunions publiques qui vont se tenir dans les jours prochains. En toute impartialité!

    Au-delà de la polémique, votre question a au moins eu le mérite d'éclairer le citoyen sur les modalités d'un acte fondamental de la gestion municipale. C'est pourquoi il m'a semblé utile d'apporter les précisions de l'Association des Maires de France. Le vote d'un budget primitif avant les élections est tout à fait légal. Le report après le verdict, aussi...

    8
    PG
    Mardi 18 Mars 2014 à 07:29

    Je ne discute pas la légalité des choses, je constate qu'il n'y avait pas d'urgence et qu'en toute objectivité, on pouvait attendre quelques jours avant de mettre au vote ce budget.

    Oui, comme vous dites (et comme l'a dit Mr Turuban sur son blog), on peut reporter apres le verdict... mais j'ai lu l'article de la presse d'armor faisant un état complet du budget voté. Je vous  conseille cet article. Vous pourrez y lire que de nombreux marchés ont déjà été signés, qu'une embauche de personnel a été décidée et prenait effet le 15 mars (à une semaine de l'échéance !)... Le report apres le verdict est légalement possible... vous avez dit possible ?

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :